preloader
Actualité

Le plafond des paiements sans contact relevé de 30 à 50 euros

Le plafond des paiements sans contact relevé de 30 à 50 euros

Les contraintes sanitaires du coronavirus auront donc poussé les banques et les décisionnaires à relever le plafond du paiement sans contact via carte bancaire. La Fédération bancaire française a confirmé, le jeudi 16 avril, l’information qui circulait jusqu’alors dans les journaux. Un nouveau plafond, initialement prévu pour 2021, qui sera effectif dès le 11 mai prochain, et qui permettra d’amplifier le recours à cette technologie d’achat.

Le recours au paiement sans contact, une réponse aux contraintes sanitaires

La France rejoint donc une vingtaine de pays européens qui ont relevé, successivement, le plafond du paiement sans contact à 50 euros en raison des contraintes sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19. Pour les partisans du recours à cette technologie d’achat, il s’agit de réduire les possibilités de contamination par rapport à un paiement classique qui nécessite un contact physique. Une réaction bienvenue des banques, alors que de nombreux clients sont de plus en plus adeptes de ce mode de paiement, surtout dans la période actuelle. En effet, contraintes sanitaires obligent, certaines enseignes de la grande distribution ont privilégié le paiement sans contact dans plusieurs de leurs magasins. Paiement en espèces banni, caisses automatiques ou même caisses classiques acceptant uniquement le paiement sans contact, sont autant de mesures sanitaires utilisées par la grande distribution. Résultat, les opérations par cartes bancaires sans contact ou smartphone ont progressé de 4% depuis le début de la crise sanitaire. Preuve que ce type de paiement via la technologie RFID est une réponse à des contraintes sanitaires nouvelles.

Le nouveau plafond du paiement sans contact, une bonne nouvelle pour la grande distribution

Alors que 78% des Français utilisent le paiement par carte bancaire sans contact, selon le baromètre Ifop pour Mastercard, le nouveau plafond est une bonne nouvelle pour le secteur de la grande distribution. L’attente en caisse est un défi pour chaque enseigne qui tente à sa manière de fluidifier le trafic. Parmi les outils à disposition de la grande distribution, ce type de paiement permet un gain de temps non négligeable quand il s’agit de passer en caisse. Par conséquent, la hausse du plafond des paiements sans contact permettra aux clients d’y recourir plus facilement, notamment lors de volumes d’achat plus importants. À l’heure actuelle, seul le paiement sans contact via smartphones permet de dépasser ce plafond, puisque c’est celui de la carte bancaire qui s’applique. En ce sens, les enseignes de la grande distribution comme Casino, avec CasinoMax, ou encore Auchan avec MyAuchan, ont développé des applications incluant des solutions de paiement mobile. Mais elles restent encore de l’apanage d’un segment de clients, plutôt jeune et familier avec les technologies d’achat digitales.

Le plafond des paiements sans contact reste encore trop faible

Si, de toute évidence, la hausse du plafond des paiements sans contacts est une bonne nouvelle, il n’en reste pas moins que le montant de 50 euros demeure relativement faible. Un niveau qui réduit les possibilités d’utilisation, contraignant pour les consommateurs qui ne peuvent l’utiliser seulement dans le cadre d’un panier d’achat limité. Un plafond relativement faible quand on le compare au panier d’achat moyen des Français qui s’élevait à 139.50 euros en 2018. Un plafond qui devrait encore moins suffire dans un contexte où la population est incitée à réduire ses déplacements et, partant, à faire des courses plus substantielles. Néanmoins, ce nouveau plafond laisse entrevoir de nouvelles augmentations, qui permettraient alors de répondre à l’utilisation accrue des technologies d’achat par les Français.

Partager :