preloader
Entreprises

Amazon Go Grocery, premier supermarché sans caisses aux Etats-Unis

Amazon Go Grocery, premier supermarché sans caisses aux Etats-Unis

Amazon vient d’ouvrir son premier supermarché sans caisses à Seattle, où se trouve son siège et son quartier général. Bien qu’il s’inscrive dans la logique des 25 épiceries sans caisses du géant du e-commerce, l’enseigne, baptisée “Amazon Go Grocery”, s’annonce d’un nouveau genre. Un concept différent par la superficie du magasin, plus de 1000 mètres carrés, le nombre important de références proposées, plus de 5000, et l’avancée des technologies utilisées.

La technologie Amazon au service d’un modèle de magasins sans caisses

Amazon étend un peu plus sa présence sur le marché du commerce physique en misant pleinement sur l’usage de la technologie pour répondre aux attentes des consommateurs en matière de rapidité des achats. Grâce à l’intelligence artificielle, le client est désormais libéré de la contrainte du passage en caisse. Quel est le principe ? Les clients s’identifient à l’entrée du magasin via des bornes. Ils sont ensuite suivi par des capteurs, ainsi que des centaines de caméras dotées d’une solution de traitement de l’image, combinées à la géolocalisation par smartphone. Les consommateurs n’ont alors qu’à remplir leur panier et à sortir du magasin. Comment est-ce possible ? L’encaissement devient mobile grâce à l’intelligence artificielle qui calcule directement le montant des achats et permet d’envoyer la facture aux clients sur leur compte Amazon. Le magasin a recours à du personnel seulement pour contrôler les cartes d’identité lors de l’achat d’alcool et pour le réapprovisionnement des rayons.

Si le principe est le même que celui des épiceries Amazon Go, des corrections et nouveautés technologiques ont été apportées. Le nouveau système permet par exemple aux clients de prendre un produit et de le reposer sans être débité. Mais les changements sont surtout à chercher du côté de la gamme de produits proposés. Le supermarché offre à présent des produits non emballés, comme les fruits et légumes qui sont vendus à l’unité. Afin de proposer cette variété de produits — plus de 5000 contre 500 à 700 pour les épiceries — Amazon s’appuie sur Whole Foods, enseigne rachetée par la marque en 2017. L’assortiment proposé est donc très proche d’un supermarché classique.

Amazon Go Grocery : le futur du e-commerce ?

Alors que les supermarchés des grands groupes de distribution français sont le théâtre de querelles autour de l’utilisation des caisses automatiques, Amazon a tout simplement supprimé le recours aux caisses. Une innovation de taille puisque la firme réinvente complètement le commerce physique en proposant au client une expérience qui permet de réduire au maximum le temps passé à faire ses courses.

Cette nouvelle offre est le fruit d’une politique d’investissements importante dans les nouvelles technologies et marque la volonté d’Amazon de diversifier son portefeuille d’activités. Par ailleurs, la présence de ce type d’enseigne peut être un levier substantiel dans la stratégie de réduction des temps de livraison entreprise par le groupe. C’est aussi un moyen de plus d’enrichir la base de données clients et donc d’améliorer la compréhension des besoins et envies du consommateur. Mais c’est surtout l’opportunité de concurrencer et de bousculer encore davantage les enseignes classiques de la grande distribution, alors qu’elles subissent déjà la concurrence du e-commerce. Cette offensive outre-Atlantique d’Amazon est une raison de plus pour les acteurs traditionnels du secteur de s’inquiéter de la concurrence de ce mastodonte, dont l’ambition semble inarrêtable.

Partager :