preloader
Économie

À Évreux, l’ouverture des commerces le dimanche se généralise

À Évreux, l’ouverture des commerces le dimanche se généralise

À Évreux et dans son agglomération, l’ouverture dominicale se généralise avec l’ouverture des magasins Carrefour, Cora, Leclerc, Super U, Intermarché, Lidl ou encore Aldi, qui sont ouverts en moyenne trois heures et demie les dimanche matins.

Carrefour était la dernière enseigne de l’agglomération à rester réfractaire à l’ouverture dominicale. Le groupe a décidé depuis le 5 janvier 2020, avec l’accord des partenaires sociaux, d’ouvrir le dimanche matin de 9h à 12h30. Une ouverture qui semble confirmer un mouvement d’ouverture dominicale qui s’est accéléré depuis 2009, lorsque l’Intermarché de Nétreville, un quartier d’Evreux, avait pris une décision similaire.

Pour les enseignes, ces ouvertures sont un moyen de répondre à l’évolution des modes de vie mais aussi à la pression concurrentielle qui semble avoir été déterminante dans ces ouvertures successives. Un “effet boule de neige” qui justifie les dernières ouvertures, comme le rappelle le gérant du Super U d’Évreux : “Quatre enseignes étaient ouvertes dans notre secteur, ce jour-là. Nous voulions récupérer en clientèle.”

Afin d’assurer cette ouverture dominicale, les enseignes ont eu recours à des embauches. Au total, 12 emplois auraient été créés par Cora, Super U et Intermarché. À cela s’ajoute la mise en place d’avantages pour les salariés, Carrefour offrant par exemple une majoration salariale de 100%, mais aussi un service de garde d’enfants.

La multiplication des ouvertures le dimanche montre une modification des attitudes vis à vis du travail dominical ; modification en partie liée à la concurrence forte entre les différentes enseignes. En ce sens, aucun acteur de la grande distribution ne semble échapper à ce mouvement, qui s’accélère en France.

Partager :