preloader
Économie

Quel impact du mouvement des Gilets Jaunes sur le commerce ?

Quel impact du mouvement des Gilets Jaunes sur le commerce ?

Les conséquences négatives du mouvement des “Gilets jaunes” sur le secteur du commerce installent Amazon dans une position concurrentielle forte. Les indicateurs économiques viennent témoigner des bénéfices engendrés par le géant du e-commerce. Selon Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD), “c’est Amazon qui va être le grand vainqueur de tout ceci, alors qu’Amazon ne paie pas d’impôt".

Infographie : l’impact des Gilets jaunes sur le commerce

Les effets néfastes du contexte social sur le secteur du commerce

Au niveau macroéconomique, selon le rapport parlementaire sur les “coûts économiques, sociaux et budgétaires des blocages, violences et dégradations commis en marge du mouvement des “Gilets jaunes”, le mouvement social aurait fait perdre à la France 0.1 point de son PIB au dernier trimestre 2018. À l’échelle microéconomique, le secteur du commerce enregistre une baisse de 20% à 30% du chiffre d’affaires pour le mois de décembre 2018 alors que celui-ci est généralement porteur en période de fêtes de fin d’année. Cela représente un manque à gagner de 2 milliards d’euros. Concernant l’emploi, sur les 70 000 salariés concernés par le chômage partiel, plus de 35% seraient des salariés du commerce. Les petits commerces, plus fragiles que les grandes structures en raison de capacités de financement limitées, seraient les plus touchés. Les conséquences dans ce domaine sont aussi un non-renouvellement des CDD et une baisse des prévisions d’embauches. En réaction, 5.49 millions d’euros ont été débloqués par l’État afin de financer des projets de redynamisation du commerce local.

Amazon profite de ce contexte social tendu

Dès le 16 décembre 2018, le géant Américain envoyait à ses millions d’abonnés Amazon Prime le courriel suivant : “Pas de panique. Prime Now livre en 2 heures jusqu’à 22 heures le 24 décembre”. Ce service de livraison rapide, réservé aux abonnés d’Amazon prime, permet d’être livré à son domicile en 1 heure ou bien, dans un créneaux de 2 heures entre la date de commande et son lendemain. L’entreprise a su ainsi se saisir du contexte social pour faire la promotion de ses services et augmenter ses résultats sur l’année 2018. En effet, le chiffre d’affaires du géant du e-commerce est en progression de 15% et dépasse les 100 milliards d’euros alors que le montant global de la consommation des Français baisse légèrement. Au-delà, le volume de ventes a lui aussi atteint des records. En seulement cinq jours, entre le Black Friday et le Cyber Monday, Amazon a vendu 180 millions d’articles. En réaction à ces bons résultats, en juillet 2019, Amazon annonçait la création de 1 800 emplois en France. Le e-commerce apparaît donc de plus en plus comme une alternative aux commerces de proximité surtout en période de conflit social. Dans cette logique, il est intéressant de noter que que 30 % des foyers français seraient abonnés au programme Amazon Prime. Ce chiffre culmine à 50% pour les foyers détenant un pouvoir d’achat plus substantiel.

Le mouvement des Gilets Jaunes a fragilisé les commerces dans une période qui leur est généralement favorable. Si des effets à long terme pourront se faire sentir, les réponses apportées par l’État permettront de les limiter. Néanmoins, le conflit a aussi renforcé la concurrence entre les commerces et le e-commerce dont le leader Amazon sort gagnant. Tout l’enjeu pour le secteur du commerce est de compenser les pertes enregistrées en proposant une offre capable de rivaliser avec le géant Américain.

Partager :